Bonjour,
nous sommes Fragments,
une revue Ă©mergente
de psychologie basée au sein de Département de psychologie de l'UQAM.

Fragments est une revue interdisciplinaire de psychologie, dirigée par une équipe étudiante et avec révision par les pairs. La premiÚre édition est maintenant disponible : quelques copies supplémentaires seront prochainement en circulation.

Appel de soumissions 2023​

Nous invitons actuellement les soumissions de textes et d’oeuvres crĂ©atives pour la deuxiĂšme Ă©dition de la revue qui verra le jour au printemps 2024. Les textes de toutes perspectives en psychologie sont les bienvenus. C’est l’occasion de repenser des textes Ă©crits dans le cadre de votre parcours acadĂ©mique comme contribution potentiel Ă  la diffusion des savoirs.

La revue valorise Ă©galement les oeuvres crĂ©atives en lien avec le domaine de la psychologie. Nous vous encourageons Ă  nous transmettre vos ouvrages littĂ©raires, de poĂ©sie ou d’essais, ainsi que vos crĂ©ations visuelles (photographies, Ɠuvres visuelles, etc.).​

Tous les travaux et crĂ©ations soumis seront Ă©valuĂ©s Ă  l’aveugle par un comitĂ© composĂ© de pairs. Tous les textes acceptĂ©s seront assujettis Ă  un processus rigoureux de rĂ©vision par les pairs. Les auteurices de soumissions retenues devront s’engager Ă  collaborer avec l’équipe d’édition pour assurer la qualitĂ© des publications.

Format des soumissions

Nous encourageons la soumission de travaux dont vous ĂȘtes fier·Úres!​

ThĂ©matique relevant du domaine de la psychologie​​

Innovation et/ou orginalité​​

ƒuvre inĂ©dite ou texte exclusif au concours

Times New Roman, 12 point

Maximum de 10 pages (excluant les rĂ©fĂ©rences) dans un document Word​​

Normes de citation APA-UQAM (français)​​

Reproduction d'Ɠuvres visuelles en haute rĂ©solution

Inclure une brĂšve description de l’Ɠuvre ou un rĂ©sumĂ© (abstract)

Utilisation du langage épicÚne et/ou inclusif (idéalement)

Times New Roman, 12 point

PrĂ©cisez votre affiliation (institution et programme d’études) et personnes impliquĂ©es​​

La premiĂšre Ă©dition

Des versions numériques des articles seront disponibles prochainement.

Le lancement de premiÚre édition de la revue Fragments a été célébré en avril 2023. Nous remercions toutes les personnes impliquées et invitées. Une centaine de copies ont été distribuées; il est possible de consulter une copie au Département de psychologie de l'UQAM. L'appel de soumissions pour la deuxiÚme édition est présentement en cours.

L’illustration de couverture est une soumission de CĂ©cile Ronc.
If, huile sur toile, 150 × 225 cm

C’est avec plaisir et beaucoup d’enthousiasme que Fragments, la revue de psychologie de l’UQAM, est fiĂšre de vous prĂ©senter cette premiĂšre Ă©dition !

J’ai initiĂ© ce projet motivĂ©e par un dĂ©sir de partage, de collaboration et la volontĂ© de faire rayonner les connaissances acquises et dĂ©veloppĂ©es au sein et au-delĂ  du DĂ©partement de psychologie de l’UQAM. NĂ© Ă  l’aube de la pandĂ©mie, ce projet a connu les dĂ©boires des confinements, des difficultĂ©s de santĂ© mentale et d’une vie Ă©tudiante tumultueuse oĂč l’engagement Ă  distance n’était pas toujours facile Ă  naviguer (c’est le moins que l’on puisse dire).

En dĂ©pit de ces dĂ©fis et des dĂ©lais encourus, je suis convaincue que nous avons rĂ©ussi notre mission. La production de cette revue n’aura pas Ă©tĂ© possible sans l’engagement soutenu, le talent et les efforts de plusieurs personnes Ă©tudiantes et/ou travailleuses en psychologie et santĂ© mentale, en sociologie, en sciences politiques et en design graphique qui ont gĂ©nĂ©reusement donnĂ© de leur temps bĂ©nĂ©volement. À ma chĂšre Ă©quipe Ă©ditoriale et Ă  toutes les personnes ayant soutenu nos efforts, merci infiniment.

Les fragments composant ce numĂ©ro illustrent combien les connaissances du domaine de la psychologie sont interdisciplinaires, regroupent des perspectives variĂ©es et peuvent s’exprimer de maintes façons. Fragments souhaite remercier les auteurices de cette premiĂšre Ă©dition — merci d’avoir maintenu votre engagement tout au long de notre processus d’édition qui a connu son lot de changements et de dĂ©fis. Vos contributions ont menĂ© Ă  plusieurs rĂ©flexions et discussions critiques sur l’usage de l’écriture inclusive, sur le besoin d’élaborer un langage uniformisĂ© pour parler de l’autisme, ainsi qu’à un Ă©blouissement face Ă  la variĂ©tĂ© de perspectives prĂ©sentes dans notre cher dĂ©partement. Un grand merci Ă©galement aux artistes ayant contribuĂ© Ă  ce numĂ©ro — vos Ɠuvres parsemĂ©es Ă  travers les essais et textes acadĂ©miques nous permettent un moment de mĂ©ditation sur le domaine qui nous passionne et sur d’autres idĂ©es qui sauront aĂ©rer notre esprit.

À mes collĂšgues au premier cycle, en ces temps de grands bouleversements socio- Ă©co-gĂ©o-politiques, j’espĂšre transmettre que les Ă©tudes en psychologie ne se limitent pas aux examens Ă  choix multiples et Ă  la course au doctorat. Il est Ă©galement possible de se poser, d’apprendre Ă  mĂ©nager notre Ă©nergie et d'Ă©quilibrer nos forces afin de se permettre — de se donner le droit — d'apprendre et de s’engager dans ce parcours pour le simple plaisir d’apprendre. Ce moment dans vos vies est prĂ©cieux; il importe de se questionner, de critiquer, de s’insurger et de changer ses perspectives. Souvenez-vous de ce qui vous motive Ă  choisir ce domaine. À mes collĂšgues aux cycles supĂ©rieurs, n’oublions pas que notre parcours acadĂ©mique n’est pas une simple parenthĂšse dans nos vies et que, tout en admettant que nous venons de parcours, d’horizons et de rĂ©alitĂ©s diffĂ©rentes, nous sommes surtout uni·es par une envie de contribuer au bien-ĂȘtre de nos communautĂ©s. Prenons soin de nous, ensemble, aussi.

Les Ă©tudes en psychologie ont le potentiel de contribuer Ă  une comprĂ©hension de la complexitĂ© de l’ĂȘtre humain qui remet complĂštement en question toute conception d’une « nature humaine » simplifiĂ©e. Nous espĂ©rons que cette premiĂšre Ă©dition de Fragments y contribuera ne serait-ce qu’un peu.


Au nom de toute l’équipe Ă©ditoriale, cher lectorat,
Bonne lecture !

Éditrice-en-chef​​​

Nessa Ghassemi-Bakhtiari​​​,
B.A. environnement, Ă©tudiante au doctorat en psychologie​​​

Assistante Ă  la coordination et Ă©ditrice

MĂ©liza Gagnon​​​,
B.Sc. psychologie, Ă©tudiante au doctorat en psychologie​​​

Responsables du lancement et Ă©ditrices​​

Émilie Barcena Sougavinski​​​,
Ă©tudiante en 3e au baccalaurĂ©at en psychologie​​​

Camille Lavoie​​​,
Ă©tudiante en 3e au baccalaurĂ©at en psychologie​​​

Designer graphique

ÉlĂ©na Delisle​​​,
Ă©tudiante au baccalaurĂ©at en design graphique​​​

Éditrices et Ă©diteurs​​

Élizabeth Brunet​​,
B.Sc. psychologie, candidate au doctorat en psychologie​​

Élianne Carrier​​​,
M.Sc., candidate au doctorat en psychologie​​​

Suzanne DesGroseilliers​​,
B.Sc. psychologie, Ă©tudiante au programme court de deuxiĂšme cycle en psychologie pĂ©rinatale​​​

Madeleine Lachappelle​​,
M.A. santĂ© mentale (Ă©ditrice externe)​​

Liane Poliquin​​,
B.Sc. psychologie, Ă©tudiante au doctorat en psychologie​​

Laurence Secours​​,
B.A. sciences politiques, Ă©tudiante Ă  la maitrise en sociologie​​

Thomas Tisserand​​,
B.Sc. psychologie, Ă©tudiant libre et aspirant au doctorat en psychologie​

La mission de la revue

La mission centrale de la revue Fragments est de contribuer au rayonnement des connaissances acquises et dĂ©veloppĂ©es au sein et au delĂ  du DĂ©partement de psychologie de l’UQAM. Les Ă©tudiant·es en psychologie sont invité·es Ă  soumettre des travaux acadĂ©miques, crĂ©atifs et/ou critiques de qualitĂ© en lien avec le domaine. Nous encourageons les Ă©tudiant·es Ă  repenser leurs travaux acadĂ©miques en termes de partage de connaissances. De plus, comme les Ă©tudes, la recherche et l’intervention en psychologie peuvent prendre diverses formes, la revue Fragments accepte Ă©galement des soumissions artistiques qui explorent des thĂ©matiques liĂ©es Ă  la psychologie de façons alternatives.​

Ce projet est possible grñce au soutien de


et un grand merci à vous!​​

Pour suivre ou contacter la revue Fragments​​

revue-fragments

info@revuefragments.ca

L’importance de la reconnaissance​

La revue Fragments reconnait qu’elle opère sur des territoires autochtones qui n’ont jamais été cédés. La nation Kanien’kehá:ka (Mohawk) est reconnue comme étant la gardienne des terres et des eaux de Tiohtià:ke (Montréal), qui a longtemps servi de lieu de vie, de rencontres et d’échanges pour de nombreuses Premières Nations.

La revue Fragments reconnait aussi que la langue française, comme toute langue, est dans un état constant de transformation. De ce fait, elle assume une perspective féministe et inclusive dans ses choix éditoriaux. Fragments ne prétend pas connaître la meilleure façon d’adopter ce langage, et s’engage à adapter ses pratiques selon l’évolution des discussions linguistiques à ce sujet.

Fragments, 2023